• Effectif pro 2021/2022
Bilan • L1 • N2 • U19 • U17
Filles • D2F • R1F • U19F
Récap' • L1 • N2 • D2F
• Goélettes d'or 2021

Revue de presse - formation

Pour tout savoir sur les jeunes pousses du FC Nantes

Re: Revue de presse - formation

Messagede FCNAmania » 30 Mai 2020, 17:58

Un jeune buteur du FC Nantes fait saliver trois clubs anglais

Edoly Lukoki Mateso. Ce nom ne vous dit sûrement rien, mais cet attaquant de 16 ans est l’une des plus belles promesses du centre de formation du FC Nantes. Surclassé en U17, le natif de Clichy-la-Garenne est un vrai numéro 9 capable aussi bien de jouer dos au but que de briller par sa vitesse et sa technique. Il a claqué 12 buts et délivré 11 passes décisives cette saison en championnat avec les Canaris.

Des performances qui lui ont ouvert les portes de l’Equipe de France U16. D’ailleurs, lors du tournoi de l’espoir en Turquie, il était titulaire face à l’Italie et avait largement participé à la belle victoire des Bleuets (5-2) en marquant un but devant de nombreux scouts européens présents pour l’occasion. Plusieurs clubs anglais sont plus qu’intéressés par le profil du jeune buteur nantais. Selon nos informations, Everton et Norwich City sont déjà sur les rangs tandis qu’Arsenal pourrait être le prochain à se mettre sur la liste des courtisans. Reste à connaître la position du FC Nantes qui n’a pas encore montré clairement ses intentions quant à l’avenir de sa jeune pépite.
TOP 6 de la Ligue 1

José Arribas
Jean Vincent
Jean Claude Suaudeau
Raynald Denoueix
Loïc Amisse
Sergio Conceiçao
Avatar de l’utilisateur
FCNAmania
Arbitre
Arbitre
 
Messages: 14131
Enregistré le: 10 Nov 2010, 23:40
Localisation: Orvault

Re: Revue de presse - formation

Messagede Antisthene44 » 31 Mai 2020, 11:18

Encore une fois c'est son agent et sa famille qui décideront. Si le pognon est leur seul leitmotiv, on peut lui dire adieu ... :cray:
Avatar de l’utilisateur
Antisthene44
Goélette d'or - Pessimiste 2021
Goélette d'or - Pessimiste 2021
 
Messages: 2731
Enregistré le: 27 Mai 2012, 18:28

Re: Revue de presse - formation

Messagede COCOach » 09 Juin 2020, 23:17

Le directeur du centre de formation des Canaris Samuel Fenillat évoque tous les aspects de la reprise qui va s’étaler du 22 juin au 13 juillet, de la réserve aux U16.

Pensez-vous avoir perdu du temps en termes de recrutement durant le confinement ?
- Non. On avait bien avancé. Il ne restait qu’à acter la venue de Babacar Leye (ex-Châteaubriant). Sinon, tout le recrutement était bouclé, chez les plus jeunes comme en préformation. On n’avait pas besoin de faire de stage. Hormis pour la réserve, sur cette période-là, en général, tout est déjà bien calé.
Là, cette année, il n’y avait aucun cas en suspens. La donne fut plus difficile pour les joueurs qui n’ont pas été gardés et qui doivent rebondir ailleurs. [...]
Le plus frustrant fut de n’avoir pas pu aller au bout de cette saison parce que nous étions bien engagés en U19, en U17 et en Gambardella.

Pouvez-vous nous parler des cinq jeunes que vous avez fait signer pro depuis le 2 juin ?
- Ce ne sont pas des joueurs en avance, ce sont des profils qui sont dans le registre de Léo Dubois ou Valentin Rongier. Ils ont le bon état d’esprit. Avec un peu de temps et de maturité acquis au sein de la réserve, ils peuvent faire valoir leur intelligence, leur compréhension du jeu et leur manière d’être. Ils apprennent et comprennent en permanence.

Avez-vous programmé la reprise des différents groupes ?
-Oui. Nous nous sommes appuyés sur les dates de reprise de championnat fixées par la Fédération française de football.
La réserve (National 2), dont le championnat reprendra le 22 août, reviendra à la Jonelière le 22 juin.
Nous aiderons ceux qui entrent en appartement à s’installer.
La première semaine sera consacrée à la réalisation de tous les examens liés au Covid-19 et à une reprise plus classique pour savoir s’ils sont aptes (tests PCR, prises de sang, tests ECG, tests physiques…).
Cela concernera les 2000, 2001 et 2002. Avec Anthony Walongwa et Billal Chibani pour les encadrer.
Les U17 et U18, qui formeront le groupe de Gambardella pour la saison 2020-2021 reprendront le 6 juillet.
Quant aux plus jeunes, les U16, qui entrent au centre de formation, ils attaqueront la semaine suivante. Mais l’internat du centre de formation, lui, ne rouvrira ses portes qu’à partir du 6 juillet.

Vous avez donc fait le choix de la jeunesse pour la réserve…
- On a fait plus de tri cette année. En termes de maturité, on sera peut-être un peu plus juste. On a pris deux joueurs de moins de l’extérieur et on n’a pas gardé un ou deux joueurs de plus que les années précédentes.
On doit tenir compte des descentes du groupe pro.
Entre les prêts qui vont aboutir ou pas, ceux que le coach Gourcuff ne va pas garder… On doit se garder une marge aussi.
Par exemple, Wesley Moustache (latéral gauche) va repartir avec la réserve. Un prêt est à l’étude mais cela va-t-il se concrétiser ?
Les joueurs expérimentés sont intéressants pour encadrer les plus jeunes, mais quand ils sont là, il est difficile de ne pas les faire jouer. Ils prennent donc la place de jeunes. Et il y a la compétition dans laquelle on a toujours envie de bien figurer, même s’il y a une démarche club à tenir. Il faut trouver le bon équilibre. Comme en pro, il fallait laisser de la place naturellement. C’est le signe d’un groupe bien constitué.
[...]

Quels seront les enjeux de cette reprise atypique ?
- Cette phase de reprise ne sera pas simple. Les joueurs sortent de trois mois d’arrêt d’entraînement et de compétition. Même s’ils s’entretiennent, ils ne jouent pas au foot. Il va y avoir des risques de fonte musculaire, de voir les tendons pas sollicités s’étirer, surtout dans la période à laquelle on va reprendre, avec des terrains secs et plus durs. Il va falloir redoubler de vigilance à tous les niveaux. Il va donc falloir y aller très progressivement, une fois les bilans effectués. L’objectif sera que tous restent sur le terrain sans se blesser.
Le temps est perdu, alors, la meilleure solution pour le récupérer est de ne pas en perdre à nouveau en voulant aller trop vite ou trop fort. Il ne faut surtout pas que la préparation soit coupée. La charge doit être augmentée de manière linéaire pour qu’ils aient retrouvé le rythme à la fin de la préparation.

Comment se servir de ce break pour le rendre un peu positif ?
- On se repose mentalement et physiquement. Ils vont avoir régénéré leur organisme et leur mental. Parfois, après une blessure de deux ou trois mois, certains joueurs reviennent plus forts parce qu’ils ont coupé et pu se régénérer parce qu’à un moment donné il y a parfois des usures. Le manque qu’ils ont dû ressentir va aussi être un levier.

Canaliser l’envie sera aussi déterminant ?
- Oui. Il va falloir freiner les joueurs et les coaches. Après quelques jours, beaucoup vont avoir envie de refaire un peu d’opposition. L’avantage est d’avoir un staff étoffé pour bien être à l’écoute des joueurs, être attentifs à leur ressenti pour bien adapter les charges d’autant que certains vont avoir pris en taille ou avoir changé de morphologie. Il faudra étudier les données chiffrées, les analyses concrètes et observer les attitudes, parfois révélatrices.
On va également s’intéresser davantage encore, chaque jour, à la qualité de leur sommeil, leur humeur. Il va aussi y avoir des bilans psychologiques pour voir comment chacun se situe.

En fonction des catégories, certains joueurs peuvent-ils avoir perdu sur le plan technique ?
- Non. L’important est de remettre le corps en route et de se reconnecter avec les autres. Sur l’ensemble des 70 joueurs, il ne va y avoir que 6 ou 7 nouveaux.
Pour se connecter, pour bien travailler, il faut être prêt mentalement et physiquement. Un travail physique qui doit rapidement intégrer le ballon, même si ce n’est pas du jeu. Ce travail vise aussi à retrouver des gestes de footballeurs : blocages, changements de direction, de rythme. Il y a aussi une donnée musculaire dans les frappes, les accélérations, qu’il faudra appréhender. Cela est indispensable pour retrouver des attitudes et des sensations de joueur de foot. Ces aspects à haute intensité, quand il y a le ballon, le jeu et la concentration, puisent de l’énergie. Il faut retrouver la forme la plus naturelle de jeu en passant par des paliers.

Ouest France
Avatar de l’utilisateur
COCOach
Président
Président
 
Messages: 22845
Enregistré le: 19 Juin 2010, 02:18


Re: Revue de presse - formation

Messagede COCOach » 06 Mai 2021, 01:17

Pierre Aristouy (entraîneur), Francis Liaigre (adjoint) et Julien Le Pape (préparateur physique) ont vu leurs contrats se prolonger d'une saison supplémentaire.
1 saison seulement et pourquoi qu'une ?
Avatar de l’utilisateur
COCOach
Président
Président
 
Messages: 22845
Enregistré le: 19 Juin 2010, 02:18

Re: Revue de presse - formation

Messagede Veretout_44 » 10 Mai 2021, 11:22

Pour ceux qui trouvent qu'on ne sort pas assez de joueurs formés au club : https://football-observatory.com/IMG/si ... /wp337/fr/
Avatar de l’utilisateur
Veretout_44
U19
U19
 
Messages: 2596
Enregistré le: 02 Juil 2015, 13:10

Re: Revue de presse - formation

Messagede Lionelionel » 10 Mai 2021, 13:55

Le problème c'est que derrière Kolo Muani, Louza et Touré, il y a aucun jeune qui a eu du temps de jeu.

En sachant que ces 3 joueurs vont partir, peut-être en même temps dès cette saison, la saison prochaine, il risque d'avoir beaucoup de matchs où il y aura aucun jeune formé au club titulaire au coup d'envoi.

Et cela va faire beaucoup de mal à l'image du club pour attirer les jeunes talents au centre de formation.
Avatar de l’utilisateur
Lionelionel
Goélette d'or - Optimiste et Tacticien 2021
Goélette d'or - Optimiste et Tacticien 2021
 
Messages: 2551
Enregistré le: 02 Sep 2016, 19:13

Re: Revue de presse - formation

Messagede fanjo » 10 Mai 2021, 14:09

Lionelionel a écrit:Le problème c'est que derrière Kolo Muani, Louza et Touré, il y a aucun jeune qui a eu du temps de jeu.

En sachant que ces 3 joueurs vont partir, peut-être en même temps dès cette saison, la saison prochaine, il risque d'avoir beaucoup de matchs où il y aura aucun jeune formé au club titulaire au coup d'envoi.

Et cela va faire beaucoup de mal à l'image du club pour attirer les jeunes talents au centre de formation.


Pereira de Sa ?
Avatar de l’utilisateur
fanjo
Goélette d'or - Révélation 2019
Goélette d'or - Révélation 2019
 
Messages: 1164
Enregistré le: 23 Mai 2017, 22:13
Localisation: Chateau-Gontier

Re: Revue de presse - formation

Messagede Veretout_44 » 10 Mai 2021, 16:03

Pour l'avenir on verra (dommage que Mendy parte...après si on reste en L1 je pense que Louza restera, Kolo aussi on peut espérer le voir prolonger) mais pour le présent "les chiffres sont bons", on ne sort pas moins de joueurs formés que les autres clubs au contraire
Avatar de l’utilisateur
Veretout_44
U19
U19
 
Messages: 2596
Enregistré le: 02 Juil 2015, 13:10

Re: Revue de presse - formation

Messagede Lionelionel » 13 Mai 2021, 08:23

fanjo a écrit:
Lionelionel a écrit:Le problème c'est que derrière Kolo Muani, Louza et Touré, il y a aucun jeune qui a eu du temps de jeu.

En sachant que ces 3 joueurs vont partir, peut-être en même temps dès cette saison, la saison prochaine, il risque d'avoir beaucoup de matchs où il y aura aucun jeune formé au club titulaire au coup d'envoi.

Et cela va faire beaucoup de mal à l'image du club pour attirer les jeunes talents au centre de formation.


Pereira de Sa ?


Il n'est pas.formé au club mais au PSG. C'est comme Moutoussamy, il vient au FC Nantes car il n'est pas conservé par son club formateur.
Avatar de l’utilisateur
Lionelionel
Goélette d'or - Optimiste et Tacticien 2021
Goélette d'or - Optimiste et Tacticien 2021
 
Messages: 2551
Enregistré le: 02 Sep 2016, 19:13

Re: Revue de presse - formation

Messagede Veretout_44 » 13 Mai 2021, 12:15

En effet. Il ne comptera pas dans les "stats" s'il perce chez nous, après si on parle d'image du club ça resterait positif qu'il réussisse (peut-être moins que des formés au club ok).

Comme dit fanjo, c'est peut-être le jeune (même s'il est + âgé que Lafont/Blas/Louza/Kolo :D ) le plus proche d'avoir une place importante dans le groupe pro. Il a l'air d'avoir une bonne qualité technique, un peu perso par contre :chap: Aussi, son contrat termine en juin, si Kombouaré croit en lui ce serait bien de le prolonger.
Avatar de l’utilisateur
Veretout_44
U19
U19
 
Messages: 2596
Enregistré le: 02 Juil 2015, 13:10

Re: Revue de presse - formation

Messagede Lionelionel » 13 Mai 2021, 12:21

Je préfère qu'on laisse la place à Merlin qu'à Pereira de Sa.

Prendre un joueur tout juste éjecté d'un centre de formation n'est pas bon pour moi.

La première raison est que cela envoi un mauvais signal aux joueurs formés au club.

Et en terme d'état d'esprit, de mentalité et de niveau, c'est mieux de prendre un joueur qui a percé en amateur dans un monde d'adulte que de récupérer un joueur tout juste éjecté d'un centre de formation.
Avatar de l’utilisateur
Lionelionel
Goélette d'or - Optimiste et Tacticien 2021
Goélette d'or - Optimiste et Tacticien 2021
 
Messages: 2551
Enregistré le: 02 Sep 2016, 19:13

Re: Revue de presse - formation

Messagede COCOach » 26 Juin 2021, 11:08

Samuel Fenillat : « Les éducateurs doivent se confronter à différentes catégories d’âge »

Le directeur du centre de formation du FC Nantes, évoque la rentrée. Réorganisation des staffs, entrée de la préformation au Creps et au Cens (Centre Educatif Nantais pour Sportifs), missions éducatives… Samuel Fenillat fait le point.


Pourquoi avez-vous choisi de revoir l’organigramme sportif du centre ?

Je me réjouis, avant tout, de continuer à travailler avec l’ensemble des éducateurs du centre pour la cinquième année de suite. Seul Jean-Christophe Cesto, en charge de la vidéo, est parti sur un autre projet professionnel. Il sera remplacé par Tristan Garreau qui était stagiaire au club depuis trois ans.

Les staffs étaient identiques sur chaque catégorie depuis quatre ans. C’était confortable pour moi parce que chaque staff maîtrisait sa catégorie d’âge, qu’il y avait un petit isolement. Je voulais redynamiser l’ensemble et favoriser d’autres liens entre d’autres éducateurs.

C’est important parce qu’aujourd’hui nous sommes une douzaine d’éducateurs (entraîneurs, adjoints, entraîneurs des gardiens, préparateurs physiques…). L’entraîneur et le préparateur physique des staffs bénéficieront, ponctuellement dans la semaine, du renfort d’un autre éducateur du centre. En fonction des âges, on n’agit pas de la même manière, il faut s’adapter. On n’est pas l’entraîneur d’une équipe mais d’un club. Je le répète tout le temps quand j’intègre un éducateur au centre.


Le passage de Pierre Aristouy en U19 est vu par l’extérieur comme une punition en lien avec des résultats jugés insuffisants…

Ce n’est absolument pas le cas. Je trouve dommage de se centrer sur une ou deux personnes. Tout le monde est important peu importent les âges. De l’école de foot, à la réserve en passant par la préformation, il n’y a pas de poste plus important que d’autres. À chaque âge sa spécificité. Il y a aussi une histoire de diplômes. Le club souhaite voir Pierre (Aristouy) aller au formateur d’autant qu’il y a une session qui s’ouvre cette année. Le cahier des charges impose, dans un an, trois formateurs sur le centre et un sur la section élite. Or actuellement, il y a trois personnes qui l’ont (Sidaner, Ziani et Fenillat). En plus, si on veut prétendre à la nouvelle catégorie Prestige, il faudra compter cinq titulaires du Formateur.


Le centre, la saison prochaine, comptera-t-il toujours une majorité de jeunes issus du cru ?

55 % des joueurs du centre (42 sur 76) seront des régionaux. Et parmi ces régionaux, 75 %, soit 32, sont des jeunes de Nantes ou de sa périphérie. Malgré ce qui peut être parfois dit à l’extérieur, il est important pour nous d’avoir des jeunes de la région.


Pourquoi ?

Il y a de bons joueurs donc il est important qu’ils préfèrent venir chez nous. Et en termes de sentiment d’identité et d’appartenance, ils sont parfois chez nous depuis l’école de foot ou la préformation. Ils ont des habitudes de travail sur le terrain et en dehors. Il leur est plus facile de s’intégrer.


Les jeunes de la préformation vont intégrer le Cens et le Creps cette saison. En quoi est-ce important ?

C’est un atout supplémentaire pour attirer des jeunes. Pour proposer une offre encore meilleure aux familles de nos joueurs locaux. La concurrence est toujours plus accrue, de nombreux clubs scrutent aussi notre région parce qu’on a connu quelques belles réussites et pas mal de joueurs issus de notre région sont sortis ces dix dernières années. Il était donc important de proposer un environnement idéal aux jeunes pour qu’ils réalisent au mieux leur double projet sportif et scolaire. L’unité de lieu pour la pratique sportive, la scolarité et l’hébergement est un gain de confort pour eux. On va offrir quelque chose d’unique pour inciter les familles à nous confier leurs enfants parce que même si nous avons de belles réussites, un bon ratio de joueurs issus du centre qui jouent en pro, il n’est pas toujours simple de convaincre. L’objectif aujourd’hui, est de continuer à enrôler les meilleurs jeunes de notre région. Mais pour que ça continue, il faut encore avancer.


Concrètement, de quoi vont bénéficier les jeunes de la préformation via cette entrée au Cens et au Creps ?

On va profiter de la venue du Creps et du développement du Cens pour héberger dans le Creps 10 de nos 32 joueurs de la préformation. Il y a aura une classe de 3e et une autre de 4e avec 15 élèves par classe, des cours aménagés puisqu’ils n’auront cours que le matin (sauf le lundi). L’après-midi sera dédié à l’entraînement (en début d’après-midi), la vidéo, aux soins et à des activités éducatives. Il y aura aussi une heure d’études de 13 h 30 à 14 h 30, avant l’entraînement, pour permettre aux jeunes d’avancer, voire de faire leurs devoirs et d’être tranquilles une fois chez eux.

Le rythme scolaire sera plus intéressant, offrira davantage de temps de récupération. Les jeunes termineront en général assez tôt l’après-midi (16 h 30) afin de rentrer en famille pour ceux qui le pourront parce qu’on a mesuré que c’était important à cet âge-là. Par ailleurs, comme les effectifs seront réduits, le suivi sera meilleur.


Vous évoquez des activités éducatives…

Oui. Les centres sont, aujourd’hui, dans l’obligation d’avoir un référent socio-éducatif. Dany d’Addario assure ce rôle depuis pas mal d’années. L’éducation appartient en premier lieu aux parents. On se positionne comme relais parce que les enfants sont là au quotidien. On se doit donc de les préparer à tout ce à quoi ils peuvent être confrontés dans leur vie d’adolescent, d’adulte et de footballeur. On organise des visites d’entreprises (Manitou, Airbus ; le secteur pour mineur de la prison de Nantes…), des conférences avec des intervenants extérieurs comme la Lycra pour évoquer le racisme, ou d’autres associations pour évoquer l’homophobie, les réseaux sociaux, les paris sportifs, l’hygiène de vie… Certains vont aussi aller au Puy du Fou à la rentrée. Deux fois par mois environ, une activité hors foot et hors et école, est organisée. Enfin une psychologue intervient deux fois par semaine auprès des jeunes.

Parallèlement, Nicolas Hubert suit aussi tous les garçons majeurs qui sortent du centre de formation afin de les accompagner dans leur vie (chercher un appartement, état des lieux d’appartement, déclarations d’impôts, papiers administratifs ou d’identité, mise en place de formations post-bac…). Et nous avons un responsable de la scolarité et de l’internat. Christian Lastenet est donc en lien avec les surveillants et l’école. Ces valeurs de vie doivent être transmises partout, sur le terrain, comme à l’école, au self ou à l’internat. Avoir une certaine stabilité en termes de fonctionnement et des personnes qui en sont imprégnées constituent un avantage pour véhiculer ces dites valeurs. On le constate chaque année, les caractéristiques d’un enfant se retrouvent sur le terrain, comme en classe ou au quotidien.


N2 - reprise lundi 28 juin : Stéphane Ziani. Julien Lepape. Renforts : Florian Touzet et Maxime Baty.

U 19 - reprise mercredi 14 juillet : Pierre Aristouy, Steve Marie. Renforts : Steve Albert et Florian Touzet.

U 17 - reprise mercredi 21 juillet : Francis Liaigre, Nicolas Delieutraz. Renfort : Samuel Fenillat.

U16 : Johann Sidaner, Yoan Mignon. Renforts : Nassim Badri, Benjamin Blanchard (coach des U 15).

Ouest France
Avatar de l’utilisateur
COCOach
Président
Président
 
Messages: 22845
Enregistré le: 19 Juin 2010, 02:18

Re: Revue de presse - formation

Messagede COCOach » 24 Aoû 2021, 14:51

Beaucoup de club sont en difficulté financière ce qui entraine une période de mercato difficile.
Heureusement, les clubs de L1 peuvent compter sur leur centre de formation.
C'est l'avenir d'un club puisqu'il se trouve surement les futurs joueurs de L1.

Selon un rapport sur la formation des clubs professionnels menée par la FFF et la LFP, il y avait la saison dernière, 1 202 jeunes en apprentissage, partagées entre les 20 clubs de la Ligue 1.

Le nombre fait-il l’excellence ? Pas nécessairement, si l’on compare les tailles des effectifs, à l’appréciation générale, donnée pour chacun. Sur les quatre clubs notés quatre étoiles, l’AS Monaco, le Stade Rennais et le PSG ont moins de la moyenne, à 60 pour la Ligue 1, et même moins de 50 pensionnaires en formation, à Paris.
Mais l’Olympique Lyonnais, une référence nationale dans le domaine, est inversement sur une base de joueurs plus élevées, sur le podium des collectifs les plus fournis de l’élite.

Pour ce millier d’aspirants qui frappent au porte du professionnalisme, il n’y aura pas de place pour tous dans le futur, en Ligue 1. Mais les Français ont de la ressource et du talent.
La formation française est reconnue au-delà des frontières nationales, régulièrement elle est d’ailleurs victime de son succès, et de surenchères de gros clubs étrangers. C’est (un peu) gratifiant, mais d’abord regrettable.


La taille des effectifs des centres de formation des club de la Ligue 1
  • Montpellier = 69 (2,5 *)
  • Metz = 68 (3 *)
  • Lyon = 67 (4 *)
  • Lille = 66 (2,5*)
  • Saint-Etienne = 66 (3,5 *)
  • Troyes = 66 (2 *)
  • Strasbourg = 65 (2 *)
  • Lens = 62 (3,5 *)
  • Bordeaux = 62 (3 *)
  • Angers = 61 (2 *)
  • Marseille = 60 (2,5 *)
  • Brest = 60 (1,5 *)
  • Nice = 59 (2,5 *)
  • Nantes = 59 (3 *)
  • Clermont = 57 (1 *)
  • Monaco = 56 (4 *)
  • Rennes = 55 (4 *)
  • Reims = 52 (1,5 *)
  • Paris = 49 (4 *)
  • Lorient = 43 (2 *)

Entre parenthèses, le nombre d’étoiles attribuée par la FFF et la LFP à chacun des centres de formation, au cours de la saison 2020-2021 dernière
Avatar de l’utilisateur
COCOach
Président
Président
 
Messages: 22845
Enregistré le: 19 Juin 2010, 02:18

Re: Revue de presse - formation

Messagede Naoned » 04 Nov 2021, 11:44

Un nouveau classement européen des centres de formation, nous n'y sommes pas bien classé.

https://tribunenantaise.fr/actus-fcnant ... l6z7FJj-xk

Ceci dit, quand on y voit les clubs qui nous accompagnent, ça pourrait être mieux (Sochaux , TFC..) mais aussi pire (Dortmund, les 2 Milan..).... :cline:
"Ma vie de coach"
2013/18 US Aulnay: 51 matchs seniors F /70 matchs U14/17F dirigés. 2 fois 1ere de poule en U14/17.
2018/18 FC Boutonnais: 5 matchs seniorsF
2019/2020 US Aulnay: 12 matchs U17 dirigés
Avatar de l’utilisateur
Naoned
U19
U19
 
Messages: 4401
Enregistré le: 24 Juil 2013, 13:23

PrécédenteSuivante

Retourner vers Académie du FC Nantes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


cron